Vous avez le vent dans le dos

Ce qui suit est tiré d’un exposé présenté par Harry pendant le cours professionnel en octobre 1994.

 

pcphoto5Il semble qu’une sorte d’évolution soit en cours dans la conscience. Une sorte d’adaptation collective que nous développons ou à laquelle nous nous ouvrons. Une sagesse.

Si vous preniez un groupe de gens du 20è siècle et un groupe de gens du 19è siècle et si vous testiez et compariez l’étendue de leur sens de la responsabilité sociale, je pense que vous trouveriez qu’il y a maintenant une maturité dans la conscience collective qui n’y était pas il y a 100 ans. Il semble donc que nous allions dans une certaine direction. Par accident ou intentionnellement, il se découvre une finalité à notre existence. Un sens à la vie. Un épanouissement dans la conscience. Un projet.
pcphoto3 

L’évolution est un processus d’apprentissage. Et dans le cas de la conscience collective, il ne s’agit pas seulement d’apprendre de meilleures stratégies de survie, mais d’apprendre à conduire notre vie et nos relations d’une manière qui demande moins d’efforts pour survivre. On semble aller dans la direction de l’entente mutuelle. L’intolérance évolue vers la tolérance. La tolérance évolue vers l’appréciation de la diversité. Des gens qui s’aiment les uns les autres plutôt que de simplement se mesurer les uns aux autres. Les attitudes changent. 
 

pcphoto1Une société où nous prenons soin les uns des autres, où nous nous faisons confiance mutuellement ? Il semble que ce soit la direction vers laquelle nous allons. C’est à coup sûr la direction où va le réseau Avatar.

Vous êtes les Masters qui accélèrent cette évolution dans la conscience. Ce n’est pas une simple flatterie. C’est un fait.

Je sais qu’il y a des obstacles.

Créer une civilisation éclairée ? Regardez le monde ! Vous plaisantez ?!

pcphoto4 

Faire une différence ? Il y a tant de gens, des milliards de gens. Créer une civilisation éclairée ? J’essaie d’avoir assez pour payer le loyer !

Et les secondaires qui se soulèvent sont si raisonnables et si logiques qu’il faudrait être fou pour faire une primaire face à de TELLES secondaires. Enfin, revenez sur terre ! Les portes sont fermées, la pièce est vide et vous êtes là à dire : “Il y a ici dix étudiants.” Avez-vous fait cette expérience ? 


pcphoto2Avant que vous n’abandonniez, il y a quelque chose que je veux vous dire. Faites confiance au destin. Mettez toute la logique et la raison de côté et faites confiance au destin. Refaites cette primaire depuis un centre très tranquille, silencieux, calme. Le destin peut se manifester pour vous. Vous augmentez vos chances que le destin se manifeste pour vous en comprenant dans quelle direction il va. Lorsque vous êtes en concordance avec lui, vous avez le vent dans le dos.

C’est le secret de notre réussite.
Nous avons le vent dans le dos. Nous travaillons dans la direction de l’évolution naturelle. Et nous gagnons à la fin. Cela n’aurait aucun sens si ce n’était pas le cas. 

Harry Palmer